« Tranzit » : se mettre debout pour un pays que nous ne rêvons pas…tous de quitter

La metteuse en scène et artiviste Gaëlle Bien-Aimé extrait de la pièce « Tranzit » le volet musical pour en offrir un concert neuf et léger, voilé d’élégance et d’intimisme, convoquant textes et chant pour exprimer à la fois le malaise d’habiter ce pays et la douloureuse envie de le quitter.

« Aller-simple » : quand Réginald Louissaint Junior tisse des récits de survie

Le jeune réalisateur Réginald Louissaint Junior dessine, dans son poignant film documentaire « Aller simple », cinq magnifiques portraits d’hommes et de femmes mangés par la douleur de l’exil, arrachés à une ile qui délite, tombe en décrépitude et où les horizons peinent à s’ouvrir.

Mercure Rolaphton, un artiste hors temps et multitâche

Né un 26 septembre, Rolaphton Mercure plus connu sous le pseudonyme de Rome est comédien, acteur, metteur en scène et écrivain. Devenir acteur a toujours été son rêve. "C’est d’ailleurs ce que les gens ont toujours vu en moi", se plait-il évoquer. Dès sa plus tendre enfance, livres, radio, télé, tout ce qui se trouvait dans le champ du métier formait son terrain de jeu. Si son aspiration se penchait plus vers le cinéma, il a dû d’abord passer par la case théâtre, parce que, d’après les conseils de ses proches à l’époque, c’était le meilleur raccourci pour arriver au cinéma à en Haïti

Lettre aux absents !

En guise de mot de la Direction, je partage avec vous, chers lecteurs, journalistes et festivaliers, la correspondance que j’ai adressée à tous mes ami.e.s de scène qui sont partis. Partis pour éviter, peut-être, d’être la victime d’une balle perdue. Partis parce qu’ils ont plus la force de se battre. Partis, qui sait, parce que l’herbe est plus verte ailleurs. Je leur ai adressé cette correspondance pour leur dire qu’ils me manquent et qu’ils manquent à la scène théâtrale haïtienne.

Staloff Tropfort : Petit récit d’un parcours inattendu.

Lauréat du concours Visas pour la création 2021, Staloff Tropfort vient de rentrer au Pays après sa résidence de création à la Cité internationale des arts à Paris du 9 septembre au 4 novembre 2021. Tous les billets de retour ne seront pas abandonnés. Il est revenu la tête pleine de rêves, de projets et surtout de la conviction que tous les peuples ont droit au théâtre, à l'imaginaire.

De Michèle Lemoine à Sachernka Anacassis : En Lisant pour un dialogue intergénérationnel.

A En lisant, nous mettons en avant le travail des créatrices. Nous nous donnons la mission de proposer à travers ce festival les paroles des femmes. Nous avons fait l’expérience de croiser la création de deux générations d’artistes haïtiennes. La génération de Michèle Lemoine, grande femme du théâtre haïtien, a pu échanger avec celle de la jeune comédienne Sachernka Anacassis. Nous vous invitons à travers notre magazine artistique et culturel de découvrir le parcours de ces deux femmes.

Le monologue, une belle métaphore du monde contemporain

Stéphane Saintil, notre directeur de communication en 2019, avait interviewé l’auteur et philosophe Nehemy Pierre Dahomey autour du monologue. Nous vous proposons de lire ou relire ces propos ô combien puissants et justes. Nehemy nous livre sa vision de la scène théâtrale haïtienne, de l’écriture et tant d’autres sujets. Cet entretien a été publié pour la première dans les colonnes du Journal Le national.

Gaëlle Bien-Aimé sur tous les fronts

On fait encore du théâtre en Haïti. Du vrai théâtre. Les simagrées ridicules de l’actualité nous portent à l’oublier. Mais, des hommes et des femmes passionnés.es s’accrochent désespérément à ce métier. Ils.elles refusent la capitulation et persistent à nous inviter au théâtre. Le festival de théâtre En lisant vous invite à les découvrir. Leurs parcours. Leurs combats.